Stopper le preloader

Emmanuel Macron ne prévoit d’augmenter que le taux normal de la CSG, qui s’applique aux foyers dont les revenus annuels sont supérieurs à 14.375 euros pour un célibataire ou 22.051 euros pour un couple.

14375 euros pour un célibataire et déjà riche ?

14375 euros de pension retraite annuelle ou 22051 euros pour un couple retraité, ce sont les seuils au-delà desquels les retraités paieront un impôts. Macron lui-même nous l’assure : les pauvres ne seront pas touchés.
14375 euros annuels, c’est 1197,91 euros de pension mensuelle. Avec Hollande, on était riche à partir de 3000 euros. Avec Macron, on l’est à partir de 1197,91 euros... ou 1837,58 pour un couple. Macron, c’est assurément garantir plus de français pauvres d’ici 5 ans... Entre 2004 et 2017, le nombre de personnes concernées a augmenté de 1,2 million, principalement sous l’effet de la progression du chômage. Un changement majeur dans notre histoire sociale.

L’augmentation de la CSG sera donc valable pour plus de 60% des retraités. Les autres sont exonérés ou bénéficient d’un taux réduit qui resterait inchangé. Sur une pension de 1.500 euros par mois, 1,7 point de CSG représente près de 25 euros de prélèvement supplémentaire. « Aux plus aisés des retraités (sic), je leur demanderai cet effort pour avoir un système plus intelligent pour leurs enfants et leurs petits-enfants », justifie Emmanuel Macron.

Partager: